Frisbee

photo (7)Historique :

La CNEAC développe le frisbee depuis le début de l’année 2011. Le premier stage de découverte de la discipline a eu lieu en fin d’année 2010. Ce jeu consiste à faire rapporter à son chien, un frisbee qui est définit suivant sa forme, son poids et son matériau. Ce jeu est déjà très développé aux Etats-Unis.

La cynophilie française a fait le choix de développer cette discipline en privilégiant tous les éléments de sécurité pour nos chiens. Le concurrent et son chien ont un temps imparti pour gagner le plus de points possibles. Chaque fois que le chien se saisit du frisbee, un certain nombre de points est attribué.

La discipline :

Le frisbee est une discipline qui met en valeur les qualités naturelles du chien, dans une évolution sportive, ludique et harmonieuse. Deux épreuves sont disponibles en France : la distance et le freestyle.

photo (8)Ces deux épreuves de frisbee sont complémentaires : l’une permet de noter la rapidité et la précision du chien, la seconde met en valeur l’expression corporelle du chien et du maître, dans les différentes combinaisons possibles pour attraper le disque, en harmonie avec la musique choisie pour la chorégraphie.

Dans les deux épreuves, le maître lance un disque et le chien s’élance pour attraper le frisbee avant qu’il ne touche le sol et le ramène à son maître.

Epreuve de distance :

Le terrain de frisbee est constitué d’une zone rectangulaire 30 x 50 mètres. Ce terrain est symétrique dans le sens de la longueur. La compétition peut donc se dérouler indifféremment au départ d’un ou de l’autre des côtés.

Il est composé :

  • de deux aires de départ/arrivée, de 5 mètres de longueur chacune, situées à chaque extrémité du terrain,
  • d’une aire de jeu du frisbee, de 40 mètres de longueur, située entre les deux zones de départ/arrivée.  Cette aire de jeu est divisée en deux zones de 10 mètres de long et quatre de 5 mètres de long.

terrain frisbee

À l’invite de l’arbitre, le conducteur et son chien pénètrent sur le terrain. Ils disposent de quelques secondes au cours desquelles le conducteur va décider du sens d’utilisation du terrain (en fonction notamment des conditions météorologiques : vent, position du soleil…) et se placer avec son chien photo (5)dans l’aire de départ/arrivée choisie. Après que l’arbitre ait signifié au concurrent qu’il peut commencer, le concurrent commence à jouer avec son chien dans les secondes qui suivent. La manche commence lorsque le chien franchit la ligne de départ, même si le frisbee a déjà été envoyé. La durée de la manche est d’une minute et trente secondes. Le conducteur doit rester dans l’aire de départ.

photo (4)Lorsque le chien récupère le frisbee, l’arbitre enregistre le nombre de points marqués. Ce nombre correspond à la zone dans laquelle le frisbee a été attrapé en vol. Le nombre de points marqués pour un lancer est de 10, 15, 20, 25 ou 30 points. Si le chien attrape le frisbee en sautant (aucune des pattes du chien ne touche le sol au moment où il prend le frisbee en gueule), un bonus de 5 points est ajouté au score, et ce autant de fois ce type de saisie du disque est réalisé par le chien.

photo (2)Une fois le frisbee rapporté par le chien, le maître relance alors le frisbee au chien pour qu’il le ramène à nouveau, et ainsi de suite pendant 90 secondes. Si le chien lâche le disque, après l’avoir saisi, en l’air ou sol, seul le décompte du temps nécessaire à la récupération (par le chien ou par le maître) du disque pénalisera l’équipe.

Une épreuve de distance comprend trois manches. Le score de la manche correspond au cumul des points obtenus à chaque lancer et de la note d’allure générale attribuée par l’arbitre. Cette dernière note permet de transcrire, sur 10 points la relation maître/chien et l’allure générale du chien lors de l’épreuve.

photo (6)Epreuve de freestyle :

Le jeu doit se faire dans l’aire de jeu, soit sur le terrain de 40 m par 30 m. Une épreuve de freestyle comprend deux manches. Pour laisser libre cours à l’imagination et favoriser le sens artistique, aucune figure n’est imposée pour le programme. Les équipes disposent d’un temps de maximum de 90 secondes et minimum de 60 secondes. Le chronométrage commence quand le joueur lance le disque au chien. Des mouvements d’introduction peuvent être mis en place avant le premier lancer au chien, mais pendant un temps maximum de 15 secondes.

PURINA- Dog Chow Disc UpLes concurrents doivent apporter leur propre musique. Le choix de la musique se fait à la maison, en travaillant sa chorégraphie. On peut penser à de l’oberythmée… le freestyle serait alors une épreuve un peu identique, avec un frisbee en plus….

La notation commence quand la musique commence. Seuls les figures ou mouvements commençant ou se terminant avec le disque en vol seront jugés en exécution ; le disque doit être en vol à un moment donné d’une figure et seuls les lancers destinés au chien seront notés en exécution. 

Une complicité maître/chien :

En Frisbee, deux critères sont impératifs : la qualité et la rapidité d’exécution. Chaque maître doit moduler et trouver le juste équilibre entre ces deux impératifs. En effet, la recherche de la vitesse maximale entraîne bien souvent la diminution de la qualité du travail. L’inverse est tout aussi vrai, la photo (3)qualité est, dans bien des cas, un obstacle à la rapidité. En fait, qualité et rapidité peuvent sembler contradictoires mais il s’agit de trouver le juste compromis. Pour obtenir ce compromis idéal, une parfaite harmonie entre le chien et son maître est indispensable. Le chien doit écouter, comprendre et enregistrer l’ordre donné, la réalisation de ce dernier devant être immédiate. Le maître doit, quant à lui, transmettre un message clair, concis et précis, directement exécutable par l’animal. L’harmonie est donc le produit des qualités de réceptivité du chien et des facultés de communication du maître.

En France, les équipes (1 conducteur et 1 chien) pourront se mesurer lors de « Tournois de Frisbee ». Un Tournoi comprend deux épreuves : la distance et le freestyle. Les équipes ont le choix de réaliser soit l’une des deux épreuves, soit les deux épreuves sur la journée. L’épreuve de distance comprend trois manches, celle de freestyle comprend deux manches. Le classement est réalisé en fonction du nombre total de points obtenus par chaque équipe, au total des manches.

Plus d’informations :

(cliquer sur le nom pour voir les coordonnées)