Share

Obéissance Rythmée

Historique

ob2Sport très pratiqué Outre-manche, sous le nom de « Heelwork to Music ». Mary RAY en est l’instigatrice. Cette magnifique discipline qui peut être pratiquée par tous les maîtres et tous les chiens, découle de l’Obéissance classique. Mary RAY pratiquante de l’Obédience a, pour les besoins d’une démonstration à la Crufts, rajouté la musique : le « Heelwork To Music » était né.

Différents pays ont reconnu l’Obé-Rythmée comme sport canin officiel (en Angleterre, le Kennel club), c’est maintenant la S.C.C. en France.

Description

Il s’agit d’éducation canine, dans un style libre et sur fond musical, avec le double objectif : se faire plaisir et avoir un chien obéissant.

ob3Discipline dynamique et ludique où l’équipe maître-chien forme un couple en parfaite harmonie des mouvements en évoluant en musique. C’est un pas de danse très rythmé mais très gai où le couple travaille avec énormément de complicité ; l’artistique et la technique forment un tout (comme en patinage artistique). Elle permet de canaliser l’énergie du chien et de créer des liens très forts avec lui. Elle augmente chez le chien la capacité d’adaptation aux nouveaux défis, car il y est systématiquement confronté. Le chien devient plus attentif au maître et peut avoir une concentration accentuée sur sa tache.L’obéissance rythmée peut être pratiqué sans équipement spécifique, en tous lieux, et par tous : jeunes et moins jeunes.
Le chien effectue sous la directive du maître des mouvements et des positions qui sont enseignés par la méthode naturelle d’éducation. On utilise les renforcements positifs, par l’emploi de friandises, jouets, clicker.

obthierry1Les mouvements et les positions sont des exercices classiques, le « coucher assis debout », mais ne sont jamais caricaturaux ni physiquement néfastes pour le chien. Ils sont effectués à gauche et à droite du maître, devant et derrière, avec des sauts, à grande distance, etc…

Sur la base de ces mouvements, l’équipe maître-chien évolue sur un fond musical, en suivant le rythme.
Dans le cadre d’un club canin, ces mouvements peuvent compléter les exercices habituels, ils apporteront du piment et des nouveautés. Ce sera peut-être un nouveau défi qui ne fera qu’accroître l’obéissance globale du chien. Il y a dans ces exercices et la manière de les exécuter une obligation de contact avec le chien (je ne parle pas uniquement d’un contact physique). Le maître créé une demande qui devient pour le chien un besoin, le tout se fait dans la joie et le plaisir. Finies les contraintes, place aux rythmes… éducatifs.
obthierry2Par la suite, des équipes maître-chien peuvent présenter des chorégraphies lors de démonstrations devant le public.

Lors des concours les pratiquants sont notés par rapport aux qualités artistiques et techniques de leur prestation. Le juge va évaluer l’exécution des figures, des enchaînements, des changements de tempo et la synchronisation des mouvements du couple maître-chien, sur des programmes qui sont en cours d’élaboration.

Cette discipline a un côté spectaculaire, artistique et ludique qui la rend très appréciée par le public. Les pratiquants donnent une image valorisante du chien, ils participent à cet ensemble harmonieux qui devient plaisir.

Les adhérents de clubs intéressés par l’Obé-Rythmée peuvent prendre contact dès à présent avec le responsable du groupe de la CNEAC (coordonnées ci-dessous). Cela permettra d’évaluer région par région les personnes motivées par cette nouvelle discipline et de rapidement proposer des stages d’initiation et de formation.
Toutes et tous en rythme pour cette merveilleuse discipline.

Plus d’informations :

(cliquer sur le nom pour voir les coordonnées)