Share

Flyball

Tout comme l’Agility, le Flyball est une activité ludique qui associe jeu et sport, tout en favorisant une très grande complicité entre le maître et son chien. C’est avant tout un sport d’équipe. D’un point de vue éducatif, le Flyball permet le développement des aptitudes aux techniques de l’en-avant, du rapport d’objet, de la vitesse de course, du saut, du rappel et de la sociabilité.

Principe du Flyball

Le principe est simple : le chien effectue seul un parcours rectiligne composé d’une série de 4 haies au bout duquel est positionné une boîte (le lanceur) comportant un dispositif de déclenchement sur lequel il doit appuyer, entrainant ainsi l’éjection d’une balle qu’il attrape et rapporte à son maître en sautant les mêmes 4 haies en sens inverse.

Les compétitions existant dans plusieurs pays se déroulent sous la forme d’un relais où deux équipes de 4 chiens + 4 maîtres s’affrontent sur 2 lignes de parcours parallèles. L’équipe victorieuse est celle qui a ramené toutes les balles sans la moindre faute dans le temps le plus court. Ce même temps sert de référence à ladite équipe pour son classement régional ou national, constamment évolutif, permettant ainsi l’attribution des divers titres homologués dans sa propre division.

Ce jeu spectaculaire est une véritable épreuve de vitesse très apprécié de tous les chiens. Les meilleures équipes mettent généralement moins de 20 secondes pour réaliser le parcours. L’actuel record du monde est de 14,433 secondes (5 Juin 2016 – USA) pour l’aller-retour des 4 chiens !!!

A la différence de l’Agility, le maître n’a pas besoin de courir aux côtés de son chien, ce qui rend ce sport accessible aux personnes âgées et à mobilité réduites.

Le Flyball permet donc au maître d’améliorer la relation qu’il entretient avec son chien en lui donnant l’occasion de faire de l’exercice physique. Il s’agit d’une activité ludique sympathique et amusante, facilement praticable en milieu urbain.

Historique et développement du Flyball dans le monde

Le Flyball a été inventé à la fin des années 70 sur les bases de son ancêtre canadien le « scent hurdle », discipline où une équipe de 4 chiens en relais devait sauter 4 haies, retrouver chacun leur propre apportable préalablement positionné sur une table au sol et le ramener à leur propriétaire dans un temps record.

La légende prête à Herbert Wagner la réalisation de la première démonstration du véritable Flyball, lors du Johnny Carson Show, en Californie, devant la télévision américaine et…des millions de téléspectateurs ! …

Dès le début des années 80, ce sport devient très populaire et des compétitions officielles s’organisent un peu partout en Amérique du Nord. En 1985, les représentants de 12 équipes situées dans la région des Grands Lacs nord-américains, de Détroit (Michigan USA) à Toronto (Ontario CANADA), fondent une organisation chargée de structurer la discipline et d’étudier son développement, la North American Flyball Association (N.A.F.A.). Elle compte à l’heure actuelle plus de 400 clubs enregistrés pour 5000 membres avec plus de 9000 chiens inscrits, et représente toujours la référence mondiale du Flyball.

En Grande-Bretagne, ce sport met plus de temps à se développer malgré les superbes démonstrations organisées durant la Crufts. La première compétition n’a lieu qu’en 1991, et ce n’est seulement qu’en 1993 que la British Flyball Association est fondée sur le modèle de la N.A.F.A. Elle a pour objectif comme son aînée d’établir un règlement et de patronner l’ensemble des compétitions officielles.

Alors qu’en France seules quelques très rares initiatives isolées sont à signaler, le Flyball connaît un essor aujourd’hui clairement structuré dans plusieurs pays, notamment aux USA/Canada (North American Flyball Association), en Angleterre (British Flyball Association), en Belgique (Belgische Flyball Belge) et en Australie (Australian Flyball Association). Plusieurs autres pays sont sur la même voie : l’Italie, les Pays-Bas, l’Allemagne et même le Japon, l’Afrique du Sud, la Corée ou la Pologne.

Le Flyball en France

Dans le cadre de la mise en place de nouvelles disciplines canines proposées par la SCC en 2004, le groupe de travail « Flyball » de la CNEAC a adapté les règlements de la discipline existants de par le monde afin de structurer un contexte favorable de développement correspondant à l’identité et la culture cynophile de notre pays.

L’année 2016 a vu la création d’une commission Flyball au sein de la FCI qui a pour but de rapprocher et d’harmoniser la réglementation du Flyball. La France a pour but d’intégrer cette réglementation en 2017 afin de permettre plus d’ouverture aux équipes étrangères et l’organisation de grands événements internationaux.

Des formations pour les intervenants et les juges seront prévues fin d’année afin d’expliquer les nouvelles techniques d’entrainement et l’influence du nouveau règlement sur la pratique de notre sport.

Plus d’informations :

(cliquer sur le nom pour voir les coordonnées)