Mise à jour documenthèque

Share

Documents nouveaux

 
Règlement agility 2018  
Championnat de France d’Agility Junior – Règlement  
Les jeunes à partir de 2018 Extrait CR réunion CNEAC du 13 octobre 2017

Document modifiés

 
Règlement des sélectifs FCI (2018) Principales modifications
Championnat de France d’Agility – Règlement Principales modifications
Grand Prix de France d’Agility – Règlement Principales modifications
Cahier des charges de l’organisation d’un concours d’agility Principales modifications

Communiqué du responsable du GT agility

Share

J’attire votre attention sur les documents suivants, proposés par la commission, validés par la SCC et intitulés :

et tout ce qui découle de ces deux points importants, c’est-à-dire, le Cahier des charges de l’organisation d’un concours d’agility, le Règlement du Grand Prix de France d’Agility, le Règlement du Championnat de France et le Règlement du Championnat de France Junior. Reste à finaliser le règlement du Trophée par Équipes ainsi que le mode de sélection des jeunes pour l’EOJ.

Le règlement d’agility de la SCC a été voulu le plus proche possible de celui de la FCI, tout en gardant certaines spécificités françaises.

En ce qui concerne les jeunes, nous avons tenu compte des demandes des jeunes et de leurs parents mais il a fallu concilier ce qui était l’idéal avec le possible. Un des objectifs est aussi de donner au championnat de France des jeunes l’éclat qu’il mérite.

Au niveau de règlement des sélectifs FCI, une précision importante : beaucoup de remontées au niveau de ces sélectifs sont très positives : elles soulignent notamment davantage de transparence sur le mode de sélection. Mais nous avons eu aussi plusieurs remontées qui regrettaient que nous n’étions pas allés jusqu’au bout du projet. Un point souligné, et c’est un point d’éthique, est le fait que les coaches étaient aussi sélectionneurs du fait des jokers, et que l’organisation de stages animés par ces mêmes coaches en amont des sélectifs, amenaient à s’interroger sur la façon dont les jokers étaient choisis. Et ceci, indépendamment des coaches choisis, il s’agit d’un point de principe et non, de viser des personnes.

Ceci nous a amené à peaufiner le système de sélection aux points et la commission a voté à l’unanimité, face à un système de points qui nous semble fiable, une sélection uniquement aux points, sans joker. Le budget global attribué aux coaches pour ces équipes reste inchangé, l’accent devant être mis sur le travail avec les équipes après les sélections. Vous trouverez aussi le modèle de convention à signer par les coaches.

Vous en souhaitant une bonne lecture,

Pour la commission,
Maryannic Jourden

Licences 2018

Share

À partir d’aujourd’hui vous avez la possibilité de renouveler ou demander des licences de millésime 2018. La procédure est identique à celle de l’année dernière. 

Seul le périmètre de la licence jeune est modifié. Pour 2018, ​ doit demander une licence jeune toute personne âgée de 18 ans ou moins à la fin de l’année 2018, c’est à dire que ​pour bénéficier d’une licence jeune il faut être né en 2000 et après.

Pour l’agility il existe quatre catégories :

  • La catégorie A : Les chiens mesurant moins de 37 cm au garrot et quelque soit leur taille les chiens des races : Boston Terrier, Staffordshire Bull Terrier. Sont exclus de cette catégorie les chiens de la race : Berger des Pyrénées même s’ils satisfont le critère de taille.
  • La catégorie B : Les chiens mesurant de 37 cm à moins de 47 cm au garrot et quelque soit leur taille les chiens de la race : Whippet.
  • La catégorie C : Les chiens mesurant 47 cm ou plus au garrot et quelque soit leur taille les chiens des races : Border Collie, Berger Belge (Groenendael, Laekenois, Malinois, Tervuren).
  • La catégorie D : les chiens des races ou des types raciaux suivant : Akita Inu, Berger des Abruzzes, Berger de Russie Méridionale, Berger d’Anatolie, Berger du Caucase, Berger de Podhale, Bouvier Bernois, Bouvier Suisse (Grand), Bull Mastiff, Bull Terrier, Charplanina, Cao da Serra da Estrela, Cane Corso, Chien-loup tchécoslovaque, Chien Loup de Saarloos, Dogue Allemand, Dogue de Bordeaux, Dogue du Tibet, Dogue Argentin, Eurasier, Griffon Nivernais, Hovawart, Komondor, Korthals, Kuvasz, Landseer, Léonberg, Lévrier Afghan, Lévrier Russe (Barzoï), Lévrier Ecossais (Deerhound), Lévrier Irlandais (Wolfhound), Malamute, Mastiff, Matin de Naples, Montagne des Pyrénées, Montagne Portugais, Rhodesian Ridgeback, Rottweiler, Saint-Bernard, Samoyède, Sharpei, Terre Neuve, Terrier Noir de Russie. Cette catégorie comprend aussi les chiens de type indéfini pesant plus de 50 kg.

Demande de CAESC et de Pass-agility

Share

À compter du 1er décembre 2017, toutes les demandes de CAESC et de Pass-agility
s’effectueront en ligne (CAESC et Pass-agility qui se dérouleront à compter du 1er janvier 2018).

Vous trouverez en PJ le document explicatif : la première partie concerne le club qui effectue la demande, la deuxième le CTT à qui revient la validation ou non de cette demande.

CAESC et pass agility en ligne

Dog Dance World Championship Leipzig 2017

Share

Reportage sur le Championnat du Monde de Dog Dance à Leipzig, en Allemagne, 9 – 10 – 11 novembre 2017

L’Équipe de France

En  Heelwork to Music :

  • Alexandra Creusot et d’Hendi
  • Corinne Baron Noel et Galatée
  • Sophie Perez et Lucky Luke
  • Julie Panetta et  Help

En Freestyle :

  • Alexandra Creusot et d’Hendi
  • Aurélie Devulder et Cheyenne
  • Corinne Baron Noel et Galatée
  • Monia Guignard et Edelweiss

 

Tout a commencé par une sélection en août 2017. Marie-France Mattern a été sollicité début septembre pour prendre en charge le poste de responsable de l’équipe de France. Des entraînements intensifs se sont ensuite déroulés dans le tout nouveau Hall du Dog Indoor Troyes. Un entraînement tout particulier a eu lieu sur 2 jours fin septembre avec la chorégraphe Marielle El Haya.

 

Individuellement les concurrentes ont obtenu des places tout à fait honorables, et notre équipe Freestyle n’a pas démérité. L’écart de points entre la 3ème et la 4ème place par équipe ne représente que 0,96 points. Quel dommage !

Toutes les concurrentes se sont bien défendues, certaines dans des conditions très difficiles.

Résultats

Heelwork to Music – 41 candidats :   En Freestyle – 45 candidats :

Alexandra Creusot

 4ème – 76,96 pts  

Alexandra Creusot

4ème – 76,43 pts

Corinne Baron Noel

26ème – 59,70 pts  

Aurélie Devulder

17ème – 67,50 pts

Sophie Perez

34ème – 53,73 pts  

Corinne Baron Noel

20ème – 66,75 pts

Julie Panetta

36ème – 53,51 pts  

Monia Guignard

24ème – 64,90 pts

BRAVOOOO !!! 


Un grand bravo à notre Équipe de France et à son coach pour 2017.

Annie Duchemin

GPF flyball 2017 – Compte rendu

Share

Le dimanche 15 octobre 2017, s’est déroulé à Rosny-sur-Seine (Yvelines) le 11ème Grand Prix de France SCC de Flyball, organisé par la SCIF et FLY’ACTIF (regroupement des sections flyball d’Ile de France).

Celui-ci a commencé dans la joie et la bonne humeur le samedi soir autour d’un repas succulent concocté par notre cuisinier. Soixante-cinq flyballeurs, officiels et bénévoles y ont participé.

Dimanche à 8h, Monsieur Jean-Claude Métans a déclaré ouvert le GPF Flyball, jugé par Madame Virginie Houyoux.

Après les brumes automnales matinales, c’est sous un soleil radieux et dans un cadre magnifique, en bord de Seine, que les 15 équipes de 4 chiens et les 11 équipes de 3 chiens, ainsi que les 5 équipes régionales se sont affrontées tout au long de la journée. Au total 123 chiens étaient présents.

Après la course au temps du matin, 3 divisions pour les équipes de 4 chiens et 3 divisions pour les équipes de 3 chiens ont pu être constituées.

Après une rapide pause déjeuner, les brassages ont pu commencer, sous le jugement très professionnel de la juge. Les compétiteurs hyper motivés ont pu mettre en œuvre toutes leurs compétences, leurs tactiques et montrer leur fair-play. Les chiens étaient tous en forme et au taquet pour remporter la course.

Des runs magnifiques, des croisement serrés, ont ravi les spectateurs et les supporters qui n’ont pas ménagé leurs encouragements, tout cela sous l’œil aguerri et vigilant du chronométreur du club de Saverne et de ses assistants, ainsi que du responsable informatique (M. Fabrice Tanvet) qui avait à charge de saisir les résultats tant attendus.

La journée s’est terminée par une présentation et photo de chacune des équipes, les podiums du GPF et le podium du Trophée des Equipes Régionales, en présence des officiels de la SCC (M. Jean-Claude Métans, M. René Rauwel, M. Philippe Lucas) et de la SCIF (Mme Corinne Garret, Mme Patricia Loukhine) et d’élus de la municipalité de Rosny-sur-Seine.

Tous nos remerciements à la municipalité de Rosny-sur-Seine qui a mis gracieusement à disposition de l’équipe d’organisation un magnifique site et ses infrastructures, à la CNEAC et à la SCIF et bien sûr aux bénévoles, ainsi qu’au photographe qui nous permet d’avoir de magnifiques photos souvenir.

Merci aux concurrents venus de toute la France.

Rendez-vous en Alsace en 2018.

Viviane Tessier
Déléguée flyball, Ile de France

NDLR : voir toutes les photos ici : 

Stage chiens visiteurs à Montpon Ménesterol – 13-14 octobre 2017

Share

Ce week-end des 13 et 14 octobre 2017, à Montpon Ménesterol (24), nous organisions un stage Chien Visiteur de la CNEAC (Commission Nationale d’Education et Activités Canines) avec Michèle Plana notre formatrice et Claudine Boudon en intervenant moniteur. Dès notre arrivée sur l’admirable site du centre hospitalier de Vauclaire, nous avons été salués par trois magnifiques chevreuils, heureux présage s’il en est.

Au-delà du cadre, la « salle des fêtes » de la MAS MAUD Mannoni, aimablement mise à notre disposition par le directeur de la filière médico-sociale, Matthieu Sajous, nous avons eu l’honneur et le privilège d’être accompagnés tout le week-end par Frédérique Dorémus, notre éducatrice spécialisée référente des chiens visiteurs pour la MAS, encadrant les groupes de résidents que nous accompagnons une fois par mois depuis maintenant trois ans.

Une fois le tour de table des 12 participants effectué, nous voici plongés dans la formation proprement dite pendant que les seize chiens présents vaquaient à leurs préoccupations canines, faire connaissance, renifler, jouer, se reposer… ronfler… n’est-ce pas Kiss ? La mixité des chiens, pour certains très jeunes, d’autres déjà validés Chien Visiteur, a aidé tous les autres à comprendre ce que l’on attendait d’eux : le calme, la patience… Michèle nous dissèque les règles, nos devoirs de futurs Chiens Visteurs. Chacun est attentif. Partager nos chiens avec ce plaisir de donner qui nous anime pour recevoir tout autant que donner.

Jusqu’au soir, la formation, entrecoupée de pauses canines, d’un repas préparé par les cuisines du centre hospitalier, tous, nous avons profité de ces rencontres magiques.

Nous avons même eu la surprise de voir les agents hospitaliers accueillir nos couples avec force caresses et intérêt, jusqu’à l’étonnement de voir tous ces chiens cohabiter, communiquer, sans heurt. Du chihuahua au Mâtin Espagnol, tout était parfait entre eux. 

Samedi soir, à 19h00, la fin du premier jour intense avec tellement de satisfaction pour tous, certains ont aussi redécouvert leur chien qu’ils pensaient susceptible, n’est-ce pas Sonia ?

Le dimanche matin, l’heure est venue de tester les comportements des chiens et humains, arrive un petit coup de stress pour certains au moment de l’examen de passage. Serons-nous tous validés ? Que va-t-il se passer ?

Michèle et Clo accompagnent les couples, testent les chiens un par un, dès le matin, puis au quatrième chien, au moment de la pause, la SURPRISE, des résidents habitués aux visites de nos chiens diplômés souhaitent venir :  « on peut voir les chiens ? », Frédérique pose la question à Michèle qui acquiesce à la demande, et là, la magie opère, chacun œuvre, chacun trouve sa place au milieu des personnes enfermées dans un monde différent du nôtre, la réalité fait place aux actions de chacun, tous les chiens vont de l’un à l’autre et les sourires, ces sourires induits, qui par un toucher, qui par une léchouille, qui mendie une gâterie, tout cela dans un profond respect des autres, des chiens.  Les hommes se dévoilent, les chiens savent et se posent, ils ne sont que les vecteurs de ce que nous ne savons exprimer, parce que nous avons oublié, un peu trop oublié, notre côté animal.

Merci nos chiens d’être vous, ces étoiles dans les yeux, c’est vous qui les offrez avec les résidents, Christophe, Christian, Daniel, Francis, Laurent, David et Marjorie, les nouveaux ont chacun donné tout ce qu’ils savaient, tout ce qu’ils étaient sous nos regards chaque fois émus et ébahis de leur savoir à eux.

Michèle a ainsi pu voir, analyser, et compris qu’il était inutile de demander plus aux chiens que ce qu’ils venaient de faire, en situation réelle, tout cela grâce à l’accueil formidable du personnel de la MAS MAUD MANONNI et à la demande des résidents.

Quand les étoiles rencontrent d’autres étoiles, cela donne ça, une explosion de bonheur qui rejaillit sur tous.

NOUS SOMMES CHIEN VISITEUR !

Je reprends ici une phrase de Frédérique, notre accompagnatrice : « des rencontres simples avec des bénévoles connaissant peu ou pas notre univers, des rencontres simples et authentiques. »

Je suis fière d’accompagner ces formidables amis poilus.

 Claudine Boudon

GPF Dog-Dancing Obérythmée 2017 – Compte rendu

Share

Le Grand Prix de France de Dog-dancing avait lieu en Bretagne cette année, les 5 et 6 août, organisé par Sylvie Kervella, la délégué régionale obérythmée et le Club Canin Saint André d’Ergué Gabéric.

Une petite année de préparation, une petite semaine d’installation… et les concurrents français et belges ont pu enfin fouler la piste pour présenter les 87 chorégraphies prévues au programme.

Environ 40 bénévoles de Saint André, épaulés par les obérythmistes des clubs bretons de Saint Pol de Léon, Vannes et Rennes ont assuré le bon déroulement du concours. Un bel esprit de solidarité ! Nous remercions aussi nos différents sponsors et exposants qui nous ont permis une belle remise des prix.

La ville d’Ergué Gabéric a été un partenaire hors normes, mettant à la disposition de cette finale l’ensemble du complexe sportif : salles de sport, espaces verts, salles pour les repas, barrières, gradins, branchements… De plus, les techniciens municipaux sont passés régulièrement pendant l’installation pour parer à nos éventuels besoins. Les camping-cars et, chose rare, les tentes, étaient autorisés avec mise à disposition des douches des vestiaires de la salle adjacente.

La compétition s’est déroulée sans accrocs majeurs. Les juges français (Denis Gorge et Laure-Gaëtane Faure), finlandais (Johanna Saariluoma) et suédois (Charlie Westrin) ont apprécié la salle, la sonorisation et le travail du personnel de piste. A la remise des prix, ils ont fait remarquer la grande qualité des prestations 2017, et en particulier celles des jeunes qui étaient 6 en finale cette année !

Le samedi soir, à l’issue des épreuves, tout le monde s’est retrouvé pour le pot de l’amitié accompagné des délicieux cakes salés cuisinés par les bénévoles. La soirée s’est poursuivie par un repas crêpes dont on se souviendra…

Les concurrents nous ont fait part de leurs diverses satisfactions : l’ambiance familiale, le stockage des accessoires, la piste, la salle de repos pour les chiens, la disponibilité des « hommes de piste », les crêpes de nos bénévoles, la loterie bien garnie…

Bref tout le monde a semblé content ! Et nous aussi ! Nous avons pris un très grand plaisir à accueillir juges, concurrents et membres de la CNEAC dans notre belle région. Les installations fonctionnelles et bien dimensionnées dont nous disposions ont permis de faire de cet évènement très important dans la vie des dogdanceurs, un grand moment de découverte, de rencontres et de convivialité dans les gradins.

Merci à tous !

Christelle
Responsable communication du CC Saint André


Voir aussi :