Communiqué du GT Dog dancing – Rappels sur des points de règlement

Share

À quelques semaines de l’échéance du Grand Prix de France auquel vous avez été nombreux à vous inscrire il nous semble important de faire quelques rappels sur des points de règlement qui ont été source d’incompréhension et d’interprétation.

L’entrée en piste se fait sur ordre du juge, vous devez saluer avant de démarrer. L’équipe est sous contrôle du juge de l’entrée à la sortie de piste. Le chien doit être sous votre contrôle durant ce laps de temps.

Pour la mise en place des accessoires le temps imparti est limité à 1,30 minutes (90 secondes), un contrôle aura lieu et tout dépassement fera l’objet d’une élimination avant de commencer. Vous pouvez vous faire aider par une personne de votre choix ou par un bénévole de l’organisation. Votre chien a le droit de vous accompagner avec ou sans laisse mais ne doit pas divaguer sur le terrain.

Vous êtes autorisés à faire une petite caresse à votre chien avant de démarrer mais aucune manipulation visant à lui faire prendre sa position de départ ne sera tolérée.

En GPF nous n’avons que des classes ouvertes, par conséquent la pochette a friandises n’est pas autorisée en piste mêmepour la mise en place des accessoires et cela pour éviter à certains de semer des croquettes.

En HTM à ce jour ni le nombre de positions ni les directions ne sont imposées mais il va de soi que la variété sera appréciée à condition que l’exécution soit propre. Une distance de plus de 2 mètres entre la partie la plusproche du chien par rapport au conducteur est éliminatoire.

Sujet à discussion faisant référence au paragraphe du règlement actuel, le chien sur 2 pattes :

3.2 FREESTYLE

3.2.2. Principes

Dans aucun niveau les mouvements sur les pattes arrières ne doivent être maintenus longtemps ni répétés souvent. (Remarque : le GT étudiera, selon le niveau d’évolution, à faire une proposition : maximum 3 secondes répétées 3 fois maximum…).

..

• en Débutants et en Novices, le chien ne doit pas se tenir debout sur ses pattes arrières sans soutien du conducteur. Pour les chiens de petite race, le conducteur verra à se mettre au niveau du chien pour le soutenir (par exemple : s’agenouiller, s’asseoir…).

• dans aucun niveau les mouvements sur les pattes arrières ne doivent être maintenus longtemps ni répétés souvent. (Remarque : le GT étudiera, selon le niveau d’évolution, à faire une proposition : maximum 3 secondes répétées 3 fois maximum…). Le Dog Dancing ne consiste pas à faire un numéro d’acrobaties.

Le GT n’ayant jamais statué définitivement sur le sujet ce mouvement restera à l’appréciation du juge qui décidera si le chien est en souffrance ou non durant son exécution et attribuera sa note en conséquence. Nous précisons qu’il n’est nullement recommandé de faire travailler un chien sur 2 pattes quel que soit son niveau et qu’un tel exercice doit être le résultat d’un entraînement respectueux du physique et du mental du chien.

Le dépassement de la durée de la musique entraîne une élimination.

Les femelles en chaleurs passeront en fin de journée le dimanche et devront être signalées aux organisateurs avant le début de la compétition. Elles devront être tenues à l’écart hormis pour leurs passages.

GT Dog dancing

Appel à candidature pour devenir juge dog-dancing

Share

Nous lançons un appel aux personnes désirant postuler à la formation de juge de dog dancing selon le protocole défini et en téléchargement sur le site activités canines :

Le dossier complet comprenant lettre de motivation et CV doit parvenir au GT (dogdancing-gt@sportscanins.fr) avant le 1er octobre 2019.

Pour GT Dog dancing

Corinne MEDAUER

 

Appel à candidature pour le poste de coach de l’équipe de France de dog-dancing 2020

Share

Les personnes désirant postuler pour devenir coach de l’équipe de France 2020 devront envoyer leur lettre de motivation et leur CV au GT dog-dancing (dogdancing-gt@sportscanins.fr) avant le 1er septembre 2019.

Il est souhaité que les postulants soient investis dans le développement de la discipline, sachent manager et fédérer une équipe, aient des connaissances du dog-dancing à l’échelon international et des capacités d’organisation d’un déplacement à l’étranger. Parler anglais serait un plus. Le coach sera sous l’autorité du groupe de travail à qui il devra rendre compte.

Après étude des dossiers la personne retenue sera conviée à prendre part aux préparatifs de l’équipe de France 2019.

Pour le GT dog-dancing
Corinne MEDAUER

 

Equipe de France de dog-dancing 2019

Share

Suite à l’appel à candidature pour l’équipe de France de Dog dance 2019 il y a eu 5 candidatures pour le HTM et 6 pour le FS. C’est un plaisir de voir l’engouement que suscite cet événement avec plus de candidatures que de places à prendre. Ceci implique de devoir faire un choix en sachant d’avance que des équipes talentueuses ne seront pas de la partie.

Il s’agit néanmoins de prendre une décision. Mon choix s’est donc porté sur les prestations les plus abouties au moment de la sélection et qui restent juste à peaufiner d’ici le championnat du monde qui aura lieu à Stuttgart du 21 au 24 novembre prochain, au détriment de celles à l’état de projet à fin juin.

L’équipe sera composée partiellement de conducteurs expérimentés et reconduits dans leurs fonctions,  agrémentée de binômes qui vont intégrer l’équipe de France pour la première fois.

Je tiens à remercier tous les candidats pour leur motivation et leur engagement. La qualité du travail et la valeur de l’équipe n’est nullement remise en cause pour ceux qui ne sont pas sélectionnés mais basée sur l’avancée des prestations à ce jour et leur présentation en situation réelle et non que sur vidéo.

C’est en toute objectivité que mon choix c’est porté sur les équipes suivantes :

Les sélectionnées en HTM :

  • Sandy Amblard – Izarra
  • Marielle Costes – Flinga
  • Alexandra Creusot – D’hendi
  • Sophie Perez – Lucky Luke

Les sélectionnées en Freestyle :

  • Sandy Amblard – Izarra
  • Anastasiia Brekotkina – Yuki
  • Alexandra Creusot – D’hendi
  • Monia Guignard – Edelweiss

Mes félicitations aux équipes sélectionnées.

Pour le GT Dog-dancing
Corinne Médauer

Journée portes-ouvertes à Suippes au 132ème Bataillon Cynophile de l’Armée de Terre – 23-23 juin 2019

Share

La CNEAC a fait parti des invités d’honneur du 132ème BCAT. Une formidable
opportunité pour mettre en avant nos disciplines canines sur un terrain où le chien est roi.

Les visiteurs très nombreux, attirés par les démonstrations dynamiques des chiens de l’Armée, ont appréciés les prestations des disciplines ayant pu répondre présentes:

Le public et les militaires ont été positivement impressionnés par la diversité des activités présentées. Un stand au couleur de la CNEAC, agrémenté par des flyers, kakemono et diaporama et ayant une place stratégique a été tenu par les membres des équipes de FLYBALL pour répondre aux questions des visiteurs.

Démonstration Dog-Dancing Suippes 132ème BCAT – 22 juin 2019

Share

C’est avec grand plaisir que nous avons répondu favorablement à l’invitation du capitaine Sicard de venir présenter le dog-dancing lors des journées portes ouvertes du 132ème bataillon cynophile de l’armée de terre (BCAT) basé à la Ferme de Piémont à Suippes.

 C’est un privilège pour nous de faire découvrir notre discipline à des néophytes. Voir nos équipes évoluer conducteur et chiens collés l’un à l’autre ou évoluant à distance et même dos à dos impressionne souvent le public. Mais ce qui intéresse particulièrement les cynophiles c’est la méthode employée pour arriver à un tel résultat. Il n’y a pas de secret tout est basé sur le volontariat et la motivation du chien à évoluer avec son conducteur. Dès le plus jeune âge c’est de manière positive et ludique qu’ils y sont entraînés le tout dans le respect de leur développement mental et physique. Les ordres sont toujours exécutés au quart de tour et avec détermination, les chiens évoluent dans le plaisir en faisant abstraction de l’environnement tout en restant motivé et joyeux.

Le samedi Alexandra Creusot et Sophie Perez ont fait honneur à notre discipline en présentant plusieurs routines avec leurs partenaires de danse D’hendi, Lucky Luke, Mell, Night Fever et Ori alternant HTM et free et même une évolution en équipe.

Etant retenues en concours le dimanche, Robert Speter avec Hoover et Happy ainsi que Simone Michaud et J’tem ont accepté au pied levé de prendre le relais. 

Merci à vous d’avoir été les représentants de notre discipline à cette porte ouverte.

De notre côté nous avons pu apprécier la démonstration des chiens de la brigade cynotechnique formés pour aider leur binôme humain dans ses missions notamment de maîtrise d’individus dangereux et de recherche d’explosifs.

Pour reprendre les mots de l’adjudant Blanc ces échanges sont bénéfiques pour tout le monde et nous permettent un peu de sortir de notre quotidien.

 Mes chaleureux remerciements au capitaine Sicard et à l’adjudant Blanc pour leur accueil et l’organisation sans faille de cet événement.

Pour GT Dog-dancing
Corinne Médauer